À propos de la lecture à la maison : quelques conseils

La maîtrise de la lecture est essentielle à la réussite de la scolarité de chaque enfant, et occupe une place essentielle dans sa formation intellectuelle et morale. La pratique régulière de la lecture est aussi le meilleur moyen d’acquérir du vocabulaire et les structures de la langue écrite.

Vous trouverez sur cette page des conseils pour aiguiller vos enfants ou vos élèves vers des ouvrages de :

> LITTÉRATURE JEUNESSE
> LITTÉRATURE JEUNE ADULTE
> TÉMOIGNAGES & AUTOBIOGRAPHIES
> BANDES-DESSINÉES ET ROMANS ILLUSTRÉS
> SCIENCE-FICTION
> THÉÂTRE
> LITTÉRATURE CLASSIQUE

Entre six et huit livres en lien avec les programmes scolaires sont proposés aux élèves chaque année, tout au long de leur scolarité : cette page pourra à la fois vous aiguiller dans vos choix ou permettre, à l’approche du brevet, de faire le point sur les lectures des années passées. La lecture de ces œuvres est obligatoire et constitue un devoir à part entière, conformément aux programmes de l’Éducation nationale. Cette obligation est parfois même inscrite dans le règlement intérieur de l’établissement.

Au moins trois de ces livres sont ensuite étudiés en classe : ainsi, chaque année, les professeurs veillent à vous faire parvenir le plus tôt possible les références des œuvres au programme, et il est demandé aux élèves de les lire à la maison et de s’en munir lors des séances qui y sont consacrées.

Un livre, c’est cher, et ça ne se lit qu’une fois…

Un bon repas, c’est cher aussi, et ça ne se mange qu’une fois ! On peut avoir aimé un livre et ne pas vouloir le relire. La lecture muscle le cerveau : plus on lit, mieux on est armé pour s’attaquer à des lectures plus ardues ; plus on acquiert de vocabulaire, et on plus on s’enrichit d’histoires que l’on n’a pas vécues soi-même.

En cas de difficultés à vous procurer les livres au programme, rapprochez-vous du service social de l’établissement de votre enfant, qui sera peut-être en mesure de débloquer une aide financière. Par ailleurs, les CDI ont très souvent en rayon plusieurs exemplaires des livres étudiés en classe, et il est la plupart du temps possible de se procurer l’ouvrage d’occasion, ou de l’emprunter à la médiathèque de votre ville ou de votre village.

Que disent les textes officiels ?

Le Bulletin officiel spécial n°3 du 5 avril 2018 indique qu’il convient de lire : « en 6e, trois ouvrages de littérature de jeunesse contemporaine et trois œuvres du patrimoine », puis « chaque année du cycle 4, de la 5e à la 3e […] : au moins trois œuvres complètes du patrimoine en lecture intégrale, [et] au moins trois œuvres complètes en lecture cursive, notamment de littérature de jeunesse, qui font l’objet de comptes rendus selon des modalités variées ».

Quand lire ?

Il est important de lire un peu chaque jour, ne serait-ce qu’un court chapitre ou quelques pages : au quotidien, les enseignants s’accordent à dire qu’un temps de 15 minutes de lecture est un minimum.

En semaine, le meilleur moment pour lire est le soir, avant de s’endormir. La lecture régulière permet de lutter efficacement contre le stress, favorise le développement de l’empathie, et aura en outre des effets bénéfiques sur le sommeil des enfants, à l’inverse de l’effet produit par les écrans.

Il est aussi possible de lire le matin, au réveil, ou en début d’après-midi, durant la sieste familiale : en vérité, le plus important est de pouvoir le faire dans un cadre calme.

Peut-on lire des mangas ?

La lecture de mangas n’est pas plus à déconseiller que la lecture d’autres ouvrages de bandes dessinées : il en existe par ailleurs d’excellents, qui pourront avoir un effet très positif sur l’imaginaire et la culture générale de vos enfants, et certains sont recommandés dans cette liste.

Toutefois, il n’est pas possible de se contenter uniquement de la lecture de mangas ou de bandes dessinées, qui ne sauraient permettre de se familiariser complètement avec la langue écrite. Par ailleurs, certains enfants veulent parfois grandir trop vite, et il n’est pas rare qu’ils essaient alors de s’attaquer à des ouvrages réservés aux plus grands : restez vigilants, et n’hésitez pas à vous rapprocher des enseignants en cas de doute : eh oui, certains lisent aussi des mangas !

*

Voici, ci-après, quelques conseils de lecture – les conseils cinéma se trouvent sur cette page. Pour chacun des livres présentés, le niveau de difficulté est notifié par des étoiles, et un prix a été indiqué en fonction d’une édition récente. Entre crochets figurent les entrées « artistiques et culturelles » du programme auxquelles les livres peuvent être reliés.

 

Littérature jeunesse

À la croisée des mondes, Philip Pullman | 8,90 € | Difficulté : ★★☆☆

Lyra, une jeune fille de douze ans, vit dans un monde qui ressemblerait presque au nôtre… sauf que chaque être humain y est accompagné d’un dæmon, un animal qui personnifie son âme, que dans le Grand Nord vivent des ours en armure, et que de gigantesques zeppelins parcourent le ciel… Guidée par son caractère et sa curiosité, Lyra découvrira d’autres univers et tentera de percer le secret du Royaume des Cieux. À la croisée des mondes est une trilogie qui laissera à vos enfants des souvenirs impérissables. Un livre parfait pour les lecteurs qui aiment s’évader et se poser des questions sur la vie, l’univers et le reste.

[Le voyage et l’aventure : pourquoi aller vers l’inconnu ?]

Harry Potter à l’école des sorciers, J. K. Rowling | 8,50 € | Difficulté : ★☆☆☆

Harry Potter aurait pu rester un petit garçon ordinaire, si le géant Hagrid n’était pas venu lui annoncer, à l’aube de ses onze ans, qu’il était accepté à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie, dont il ignorait pourtant jusqu’alors l’existence… Depuis plus de 25 ans, les enfants du monde entier ne cessent de se prendre de passion pour les aventures du célèbre sorcier. Si l’on apprécie le premier tome, la série se compose de sept ouvrages : idéal pour donner le goût de la lecture à un lecteur récalcitrant !

[Récits d’aventures | Imaginer des univers nouveaux]

L'Odyssée d'Homère - Murielle Szac & Catel

L’Odyssée, d’après Homère, adaptée par Murielle Szac et illustrée par Catel | Offert aux élèves de sixième | Difficulté : ★☆☆☆

Résumer l’Odyssée est un exercice périlleux tant il semble facile de prime abord : on pourrait simplement dire qu’il s’agit du récit du retour d’Ulysse, l’homme aux mille ruses ayant détruit la citadelle sacrée de Troie, en son île natale d’Ithaque où l’attendent sa femme, son fils et son domaine. Mais comment parler d’Ulysse sans parler de ses rencontres incroyables et effrayantes, du cyclope Polyphème, de la nymphe Calypso, de la sorcière Circé, de Charybde et de Scylla ? L’Odyssée dans sa version adaptée par Muriel Szac est le livre offert en juin 2023 à tous les élèves de CM2 dans le cadre de l’action « Un livre pour les vacances » : il sera donc étudié en classe de sixième durant l’année scolaire 2023/2024. Excellente nouvelle pour celles et ceux qui enseignent le français !

[Le monstre, aux limites de l’humain | Résister au plus fort : ruses, mensonges et masques]

Matilda, Roald Dahl | 9,30 € | Difficulté : ★☆☆☆

Matilda est une petite fille extraordinaire en tous points : pour commencer, à trois ans seulement, figurez-vous qu’elle connait plus de mots qu’un adulte ! Mais ça, les parents de Matilda s’en fichent. Pire encore, la directrice de son école, la terrible Mlle Legourdin, déteste la pauvre petite fille… Heureusement, Matilda pourra compter sur sa maîtresse, Mlle Candy, qui semble pourtant cacher un lourd secret. Un petit livre très abordable, parfait pour commencer à lire tout seul.

[Récits d’aventures | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Charlie et la Chocolaterie, Roald Dahl | 6,80 € | Difficulté : ★☆☆☆

Charlie Bucket vit misérablement dans une bicoque miséreuse avec ses parents et ses grands-parents, et n’a guère qu’un seul rêve : visiter la chocolaterie grandiose qui surplombe sa ville. Se pourrait-il que, par la grâce d’un drôle de concours, il puisse la visiter ? Un livre immersif qui promet des heures d’évasion, et auquel il existe une suite : Charlie et le grand ascenseur de verre.

[Récits d’aventures]

La Guerre des Clans, Erin Hunter | 8,10 € | Difficulté : ★☆☆☆

Résumé de l’éditeur : « Depuis des générations, fidèles aux lois de leurs ancêtres, quatre clans de chats sauvages se partagent la forêt. Mais le Clan du Tonnerre court un grave danger, et les sinistres guerriers de l’Ombre sont de plus en plus puissants. En s’aventurant un jour dans les bois, Rusty, petit chat domestique, est loin de se douter qu’il deviendra bientôt le plus valeureux des guerriers… ». Un des romans préférés des jeunes lecteurs qui essaient de se lancer dans de grandes aventures ; une espèce d’Harry Potter félin, plein de périls, d’action et de mystères !

[Récits d’aventures | Imaginer des univers nouveaux]

La Rivière à l’envers, Jean-Claude Mourlevat | 5,95 € | Difficulté : ★☆☆☆

Le jeune Tomek vit paisiblement dans son petit village dont il tient l’épicerie. Peut-être même un peu trop paisiblement : il s’ennuie. Mais un jour, l’arrivée d’Hannah, une jeune fille qui cherche à se procurer l’eau magique de la rivière Qjar, vient chambouler son existence… Tandis que le premier tome raconte l’histoire de Tomek, le second nous narre celle d’Hannah : les deux livres racontent la même histoire en adoptant deux points de vue différents. Idéal pour un binôme de lecteurs qui pourront se motiver mutuellement !

[Récits d’aventures | Imaginer des univers nouveaux]

Percy Jackson : Le Voleur de foudre, Rick Riordan | 7,90 € | Difficulté : ★☆☆☆

Percy Jackson, qui vient d’être renvoyé de son établissement scolaire, apprend que son père n’est autre que… Poséidon, le dieu de la mer ! Envoyé dans un drôle de camp de vacances pour « sangs-mêlés », issus comme lui de l’union d’un être humain et d’un être divin, il apprend qu’on l’accuse d’avoir volé l’éclair de Zeus ! Accompagné de ses amis, le satyre Grover et Annabeth, fille d’Athéna, il devra affronter bien des dangers – et bien des monstres – sur la route des Enfers, où se trouve Hadès, qui pourrait bien être le véritable voleur… Grand succès auprès des élèves, ce roman pourra permettre aux élèves de réinvestir leurs connaissances de la mythologie grecque tout en s’amusant.

[Récits d’aventures | Imaginer des univers nouveaux]

Les Colombes du Roi-Soleil, Anne-Marie Desplat-Duc | 6,95 € | Difficulté : ★☆☆☆

Résumé de l’éditeur : « Au XVIIe siècle, sous le règne de Louis XIV, Madame de Maintenon fait ouvrir un pensionnat pour jeunes filles, à Saint Cyr, aux portes de Versailles. De belles et fortes amitiés se forment entre ces adolescentes réunies pour parfaire leur éducation. Mais elles rêvent d’amour et de liberté. Le faste de la Cour du Roi Soleil les attire, et elles sont prêtes à courir l’aventure afin d’écrire leur propre histoire. »

[Résister au plus fort : ruses, mensonges et masques]

Louison et Monsieur Molière, Marie-Christine Helgerson | 4,50 € | Difficulté : ★☆☆☆

La petite Louison veut être actrice, comme ses parents – qui jouent dans la troupe du Palais-Royal, qui n’est autre que celle de Molière ! Se pourrait-il qu’il puisse lui donner un rôle dans une de ses pièces ? Un petit livre qui permettra aux enfants de se familiariser avec l’univers du théâtre de Molière et la cour de Louis XIV avant la lecture de la pièce de Molière au programme en sixième et/ou en cinquième.

[Résister au plus fort : ruses, mensonges et masques]

Mes parents sont dans ma classe, Luc Blanvillain | 9 € | Difficulté : ★☆☆☆

Fanny est en sixième et n’aime pas le collège. Ses parents lui répétent pourtant qu’elle a bien de la chance, et qu’ils aimeraient bien, eux, être à sa place… jusqu’à ce qu’un jour ils ne se réveillent agés de onze ans. Eh bien voilà, ils vont vraiment pouvoir se mettre à sa place en intégrant la même classe qu’elle !

[Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Malenfer, Cassandra O’Donnell | 10 € | Difficulté : ☆☆☆☆

Zoé, 10 ans, et Gabriel, 14 ans, doivent affronter seuls les redoutables dangers de la forêt de Malenfer – leurs parents sont partis chercher de l’aide, et la forêt ne cesse de grandir…. Les pouvoirs magiques de Zoé feront-ils la différence ? Un roman facile à lire pour les petits lecteurs, plein de mystères et de créatures effrayantes.

[Récits d’aventures]

Vendredi ou la vie sauvage, Michel Tournier | 5,60 € | Difficulté : ★☆☆☆

L’une des histoires les plus universelles du monde, de ces histoires qui, même si elles ne vous intéressent pas, vous marquent tout de même. En cours de français, on dit : « mythe littéraire ». Voilà : c’est l’histoire de Robinson Crusoé, échoué sur une île déserte, quelque part en Amérique du Sud. Au début, il ne cherche qu’à s’enfuir, retrouver son pays natal et la multitude, puis un Indien arrive qu’il nomme Vendredi. Pour lui, c’est d’abord un « sauvage » à éduquer ; mais à la fin, ce seront surtout deux êtres humains qui apprendront peut-être à se connaître.

[Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Ma langue dans ta poche, Fabien Arca | 9 € | Difficulté : ★☆☆☆

Loubia parle, beaucoup et souvent : ça, elle n’a pas sa langue dans sa poche ! Loubia nous parlera de beaucoup de choses dans ce très joli petit livre : de son quartier populaire, de son grand frère étouffant, et de ce que ça fait d’être une petite fille en sixième. Et puis peut-être même qu’elle nous parlera de Louis, un drôle de petit garçon qui, lui, ne parle… pas du tout.

[Avec autrui : familles, amis, réseaux]

L’Île au trésor, Robert Louis Stevenson | 5,50 € | Difficulté : ★★★☆

Quand le jeune Jim Hawkins découvre une carte au trésor appartenant au mythique capitaine Flint, il n’hésite pas très longtemps avant de partir à la recherche du magot enfoui. Petit problème : il commence à apprécier les pirates dont il s’est entouré pour mener sa quête à bien. Et que penser de Long John Silver, ce drôle de pirate inquiétant mais si charismatique ? Un roman plein de mystères, d’aventures et de péripéties.

[Récits d’aventures | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Les Métamorphoses, Ovide | 4,90 € | Difficulté : ★★☆☆

Les Métamorphoses sont une série de courts récits mythologiques qui racontent les transformations magiques des dieux, des déesses, et même des êtres humains. Vieux de plus de 2000 ans, ils n’ont pas pris une ride et font plus souvent partie qu’on ne le pense de notre quotidien. Retrouvez l’histoire de Pygmalion, d’Écho, d’Arachné, ou encore celle de Pyrame et Thisbé qui a inspiré Roméo et Juliette à Shakespeare.

[Le monstre, aux limites de l’humain | Récits de création – création poétique]

Le Monde de Narnia, C. S. Lewis | 11,80 € | Difficulté : ★★☆☆

Peter, Susan, Edmund et Lucy sont quatre jeunes enfants envoyés dans la campagne anglaise pour être mis à l’abri des bombardements de Londres lors de la Seconde Guerre mondiale. Rien ne les prédestinait à découvrir, dans la grande maison de campagne qui leur servait de refuge, une drôle d’armoire magique qui donne sur un autre monde, dans lequel a lieu une autre guerre, et où les belligérants sont bien différents : d’un côté le majestueux lion Aslan, qui représente le bien ; de l’autre l’effrayante Sorcière blanche : le mal absolu… Une histoire pleine de suspense et d’action, qui met en scène un monde héroïc-fantasy tumultueux et foisonnant de monstres de toutes sortes.

[Récits d’aventures | Imaginer des univers nouveaux]

Bilbo le Hobbit, J. R. R Tolkien | 6 € | Difficulté : ★★★☆

Bilbo coulait des jours paisibles – c’est ce que font d’ordinaire les hobbits – jusqu’à ce que le magicien Gandalf ne vienne prendre le thé chez lui, accompagné de treize nains et porteur d’une proposition un peu effrayante : celle de se joindre à l’équipée pour aller reprendre un trésor tombé aux griffes du dragon Smaug… Avant Le Seigneur des anneaux, Bilbo le Hobbit constitue une excellente introduction à l’univers de J. R. R. Tolkien. Pour les amateurs d’heroic fantasy qui aiment se plonger dans l’univers magique des hobbits, des nains et des dragons… De quoi se forger un imaginaire à toute épreuve !

[Héros / héroïnes et héroïsmes | Récits d’aventures]

 

 

Littérature jeune adulte

Sauveur & Fils, Marie-Aude Murail | 8,50 € | Difficulté : ★☆☆☆

Lazare a pris l’habitude d’écouter, caché derrière la porte, les conversations entre son père, qui est psychologue, et ses patients. Les mots qui servent à parler des malheurs des autres n’ont plus aucun secret pour lui… alors pourquoi son père ne trouve-t-il pas les siens pour parler de la mort de sa mère ? Devra-t-il fouler le sol de la Martinique avant d’en apprendre un peu plus sur sa propre histoire ?

[Agir dans la cité : individu et pouvoir | Individu et société : confrontations de valeurs ?]

Maïté coiffure, Marie-Aude Murail | 8,50 € | Difficulté : ★☆☆☆

Louis n’aime pas le collège : ainsi, lorsqu’il effectue son stage de troisième dans un salon de coiffure, il découvre enfin un peu par hasard un milieu qui l’intéresse… et même qui le passionne. Son père, qui est chirurgien, considère quant à lui le métier de coiffeur avec mépris. Un texte intelligent pour les élèves qui se posent des questions sur leur orientation.

[Individu et société : confrontations de valeurs ?]

Oh, boy !, Marie-Aude Murail | 7,50 € | Difficulté : ★☆☆☆

Siméon, Morgane et Venise viennent de perdre leur mère, et craignent d’être séparés. C’est alors que la juge des tutelles retrouve la trace d’un demi-frère et d’une demi-sœur, plus âgés, qui pourraient les accueillir. Josiane, 37 ans, ne témoigne de l’intérêt que pour la cadette et ne se voit pas accepter la garde de trois enfants ; Bart, quant à lui, est un jeune homme immature de 26 ans. Et comme il est homosexuel, il est la cible de préjugés forcément idiots. Un roman tout en finesse pour aborder le thème de l’homosexualité en classe ou en famille.

[Dénoncer les travers de la société]

Petit Pays, Gaël Faye | 7,20 € | Difficulté : ★★☆☆

Gabriel habite dans un beau quartier de Bujumbura, au Burundi, un petit pays d’Afrique centrale. Pour lui, la vie est belle et douce : il grandit entouré de ses amis, de sa famille qui l’aime – une sœur cadette, un père entrepreneur français, une mère rwandaise – et même de ses domestiques. Mais son monde est sur le point de s’écrouler, car il y a dans l’air comme une odeur de mort qui flotte. Un merveilleux livre sur l’histoire tragique du génocide des Tutsis par les Hutus, à hauteur d’enfant.

[Se raconter, se représenter]

La Passe-miroir, Christelle Dabos | 8,65 € | Difficulté : ★★☆☆

Résumé de l’autrice : « La Passe-miroir est une série littéraire […] qui mélange Fantasy et Belle Époque. L’histoire gravite autour d’une petite liseuse, Ophélie, fiancée contre son gré au (très) grand Thorn alors que tout semble les opposer. Vous y trouverez des objets capricieux, des illusions d’optique, des mondes flottants, des luttes de pouvoir et des énigmes à tiroirs. ». De quoi donner envie de lire ses livres, non ?

[Récits d’aventures]

Le Sorcier de Terremer, Ursula K. Le Guin | 9,40 € | Difficulté : ★★☆☆

Ged, un simple gardien de chèvres, rejoint une école de sorcellerie : c’est qu’il a le don : c’est même un jeune sorcier aux talents très prometteurs – mais aussi au caractère bien présomptueux. Dans sa volonté de montrer au monde ses capacités, il finira lors d’un duel par libérer un esprit maléfique qu’il devra affronter pour sauver son monde : l’archipel de Terremer. En espérant qu’il tire des leçons des épreuves qu’il devra surmonter ! Un long cycle de fantasy qui a fait date dans l’histoire du genre.

[Récits d’aventures | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Le Passeur, Lois Lowry | 7,50 € | Difficulté : ★★☆☆

Le jeune Jonas vit dans une communauté où les choix individuels ont été supprimés et où les émotions fortes sont contrôlées ; à ses douze ans, il est choisi pour devenir le prochain Receveur de Mémoire, un rôle essentiel pour maintenir l’ordre dans la communauté : le Receveur est chargé de garder les souvenirs de l’humanité, y compris les émotions, les couleurs et les expériences passées, qui ont été effacés de la mémoire collective. Ce rôle lui permettra-t-il de… changer d’avis sur la société parfaite dont il fait partie ?

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Hunger Games, Suzanne Collins | 7,80 € | Difficulté : ★★☆☆

Dans un futur post-apocalyptique, l’autrice dépeint une société dystopique construite sur les ruines des États-Unis. Douze garçons et douze filles, tirés au sort, doivent s’affronter à mort dans un lugubre jeu de téléréalité que tout le monde est forcé de regarder. Une réécriture du mythe du Minotaure, plus actuelle… mais non moins morbide !

[Individu et société : confrontations de valeurs ?]

No et Moi, Delphine de Vigan | 6,40 € | Difficulté : ★★☆☆

Quand Lou Bertignac, adolescente surdouée et privilégiée, rencontre No, une jeune SDF à peine plus âgée qu’elle et qui semble pourtant avoir vu tellement plus de choses. Au contact de No, Lou remettra en question ce qu’elle pensait savoir sur la société, et se fera peut-être même – enfin – une amie. Un roman intelligent sur la différence et la découverte de l’autre.

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Nos étoiles contraires, John Green | 16,95 € | Difficulté : ★★☆☆

Pour pleurer. Vraiment : si vous craignez vos propres larmes : fuyez. Nos étoiles contraires est le roman parfait pour mettre à l’épreuve vos capacités d’empathie. Hazel et Gus sont deux adolescents normaux, mais qui n’ont pourtant pas une vie normale : tous deux ont le cancer. Une histoire d’amour, si précieuse et si fragile, pourrait-elle naître entre ces deux êtres condamnés, et surtout : survivre ? Pour les curieux qui n’aiment pas lire ni prendre leur temps, le film adapté du roman est aussi à mettre sous tous les regards adolescents. Mais lisez, vous verrez.

[Dire l’amour | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Kiffe kiffe demain, Faïza Guene | 5,70 € | Difficulté : ★☆☆☆

Mektoub. C’est un mot arabe qui veut dire :  « destin ». Mais pour Doria, quinze ans, gamine d’origine algérienne qui trace sa route à Livry-Gargan, ça veut surtout dire que : « quoique tu fasses, tu te feras couiller ». Dans son roman – une autobiographie à peine voilée –, Faïza Guene nous raconte le quotidien de sa banlieue, et la vie d’une adolescente confrontée à l’absence de son père, à la dure vie de sa mère, et à l’incertitude.

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Se raconter, se représenter]

Bonjour Tristesse, Françoise Sagan | 5,50 € | Difficulté : ★★☆☆

Cécile passe ses vacances d’été avec son père et sa belle-mère sur la Côte d’Azur, et vit sa meilleure vie sans se soucier de rien. Mais lorsque sa belle-mère lui annonce qu’elle s’apprête à l’épouser, Cécile réalise qu’elle va perdre son père pour toujours : elle décide alors de tout faire pour empêcher ce mariage, sans imaginer un seul instant quelles pourraient être les conséquences de ses actes : il fait si beau sur la Côte d’Azur…

[Individu et société : confrontations de valeurs ?]

 

Témoignages & autobiographies

Moi, Malala, Malala Yousafzai | 5,90 € | Difficulté : ★☆☆☆

L’autobiographie de Malala Yousafzai, survivante d’un attentat perpétré par les talibans à son encontre parce qu’elle avait réclamé le droit d’aller à l’école. Un livre simple et accessible, mais qui raconte une histoire terrible et inspirante, celle d’une jeune – et infatigable – défenseuse de l’égalité entre les garçons et les filles, et du droit de tous et de toutes à l’éducation.

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Se raconter, se représenter]

Le Journal de Zlata, Zlata Filipović | 5 € | Difficulté : ★☆☆☆

Durant le siège de Sarajevo, en 1992, la jeune Zlata – onze ans – raconte dans son journal intime l’horreur de la guerre : l’enfer de la vie sous les bombes, la sidération devant la destruction de sa ville et la mort de ceux qui furent ses camarades de classe ; la violence, la privation, la tristesse et la colère et, malgré tout : l’espoir, l’espoir d’une vie meilleure.

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Se raconter, se représenter]

Une jeunesse au temps de la Shoah, Simone Veil | 5,70 € | Difficulté : ★★☆☆

Shoah, c’est un mot hébreu qui désigne la tentative d’extermination des Juifs par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale : on parle de génocide. Entre 5 et 6 millions de Juifs ont trouvé la mort durant la Shoah, c’est à dire environ 60% des Juifs d’Europe. Y compris les femmes, les vieillards et les enfants. Dans son autobiographie, Simone Veil – une femme politique française – raconte sa déportation alors qu’elle n’avait que seize ans vers le camp d’extermination d’Auschwitz, puis l’horreur qu’elle y a vécue.

[Dénoncer les travers de la société | Se raconter, se représenter]

Journal, Anne Frank | 7,20 € | Difficulté : ★★☆☆

Un jour de 1942, une jeune fille écrit les premières lignes de son journal intime. Elle pense alors que, plus tard, « ni [elle] ni personne ne s’intéressera aux confidences d’une écolière de treize ans ». Cette jeune fille, c’est Anne Frank, et elle ignore encore que son histoire personnelle sera confrontée à l’Histoire – celle qui prend un grand H même lorsqu’elle est honteuse –, à la guerre, et à la barbarie nazie qui s’abat alors sur l’Europe. Nous sommes aujourd’hui plusieurs dizaines de millions de personnes à avoir lu ses confidences : son journal est un témoignage précieux : un recueil de souffrances en même temps qu’une leçon à trouver « parfois un peu de place pour les sentiments aussi ».

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Se raconter, se représenter]

Histoire de ma vie, George Sand | 10,90 € | Difficulté : ★★★☆

Régulièrement abordée durant l’année de troisième – et même sujet du brevet en juin 2023 ! –, George Sand est une autrice qui fascine, mais qui ne peut se résumer à « la femme en pantalon ». Pour mieux comprendre sa vie, sa formation, l’origine de ses combats, le mieux est encore de lire son autobiographie. Et autant dire qu’elle ne ressemblera pas à celle du grand Rousseau, qui en prend pour son grade ! Cette édition propose un choix de textes représentant environ un tiers des écrits de George Sand qui composent son « Histoire de ma vie ».

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Se raconter, se représenter]

Mémoires d’une jeune fille rangée, Simone de Beauvoir | 9,70 € | Difficulté : ★★★☆

Avant d’être la célèbre autrice, philosophe et penseuse féministe que l’on connait tous, Simone de Beauvoir aussi a été une adolescente. Ses Mémoires racontent sa vie jusqu’à ses vingt-et-un ans : sa longue émancipation d’une famille bourgeoise et traditionaliste, ses amitiés, ses ambitions, et son époque – qui, malheureusement, ressemble parfois encore un peu trop à la nôtre.

[Se raconter, se représenter]

 

Bandes-dessinées & romans illustrés

Tulipe, Sophie Guerrive | 17 € | Difficulté : ★☆☆☆

Tulipe l’ours semble un peu paresseux, et n’aime rien tant que regarder passer les jours, adossé à son arbre préféré ; un ours en short, c’est peut-être un peu étrange, mais pas moins qu’un serpent perclus d’angoisses, qu’un caillou râleur ou qu’une pie amoureuse du Soleil : tous ceux-là sont amis et l’autrice nous dépeint leur quotidien plein d’une merveilleuse routine. Sous ses allures de bandes-dessinées pour enfants, Tulipe aborde des sujets profonds, avec une poésie extraordinaire qui, sans en avoir l’air, nous donnerait presque le goût de la philosophie. Une bande-dessinée à faire lire aux enfants, autant qu’à lire soi-même. Tout simplement : un chef-d’œuvre.

[Récits de création – création poétique | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Journal d’un dégonflé, Jeff Kinney | 12,90 € | Difficulté : ☆☆☆☆

Qu’il est difficile d’être un enfant de douze ans, surtout quand vos parents sont ennuyants, que votre grand frère est pire encore, et que vous voudriez simplement qu’on vous laisse paisiblement jouer aux jeux vidéo… Dans son journal intime son carnet de bord (ça fait plus sérieux), Greg nous raconte sa vie et ses problèmes. Le roman préféré des enfants qui n’aiment pas lire – ou qui pensent qu’ils n’aiment pas lire !

[Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry | 6,80 € | Difficulté : ★☆☆☆

« S’il vous plaît… dessine-moi un mouton ! » dit un drôle de petit bonhomme à un aviateur qui répare son avion après s’être écrasé dans le désert. Quelle drôle de demande ! Durant les jours qui suivent, le Petit Prince racontera son histoire, et nous expliquera ce qu’il pense des « grandes personnes » si étranges qu’il a rencontrées sur la route. Un classique intemporel et international (c’est le roman le plus traduit au monde !), et surtout un chef-d’œuvre de poésie.

[Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Le Petit Nicolas, Sempé & Goscinny | 6,80 € | Difficulté : ★☆☆☆

Nicolas a neuf ans. C’est un petit garçon curieux et pas toujours très sage. Pourtant, il aime bien l’école, enfin, surtout pendant les récréations, parce qu’il y retrouve ses amis aux drôles de noms : Alceste, Agnan, Clotaire… Le Petit Nicolas est une série de courts récits racontés à hauteur d’enfant – par le Petit Nicolas lui-même – qu’il est possible de lire dans le désordre, illustrés par les magnifiques dessins de Sempé.

[Avec autrui : familles, amis, réseaux]

La Jeunesse de Picsou (tomes 1 & 2), Don Rosa | 29,50 € | Difficulté : ★☆☆☆

En deux tomes, Don Rosa relate la jeunesse du célèbre Picsou, le canard le plus riche du monde. On découvrira comment un pauvre petit garçon des Highlands a réussi à amasser sa richesse… et à quel prix. Une bande-dessinée drôle et surtout émouvante, qui nous fait voyager dans le monde entier, partir à la rencontre de personnages historiques, et réfléchir à ce qui compte vraiment pour nous. L’intégrale de Don Rosa, disponible sous le nom des « Trésors de Picsou » permettra à toutes et à tous de se forger une bonne culture générale tout en s’amusant.

[Le voyage et l’aventure : pourquoi aller vers l’inconnu ?]

L’Arabe du futur, Riad Sattouf | 20,90 € | Difficulté : ★★☆☆

Riad Sattouf se souvient de ses jeunes années en Libye, en Syrie puis en France, et dresse un portrait sans concession d’une figure paternelle chancelante. Une bande-dessinée qui alterne entre scènes hilarantes et moments absolument tragiques – et dont le succès en librairie continue d’être au rendez-vous.

[Individu et société : confrontations de valeurs ? | Se raconter, se représenter]

Persepolis, Marjane Satrapi | 15 € | Difficulté : ★★☆☆

Dans cette bande-dessinée autobiographique, Marjane Satrapi se souvient de ses jeunes années en Iran, de l’amour de sa famille, et de la prise des pouvoir des islamistes en 1979, alors qu’elle n’avait que dix ans : quand l’histoire d’une petite fille se heurte à l’Histoire majuscule des adultes qui font les révolutions – et à ceux qui emprisonnent et torturent les révolutionnaires… Une bande-dessinée bouleversante, adaptée en long-métrage d’animation en 2007.

[Dénoncer les travers de la société | Se raconter, se représenter]

Le Piano oriental, Zeina Abirached | 22 € | Difficulté : ★★☆☆

L’histoire d’un facteur de pianos un peu fantasque qui, dans le Beyrouth des années 1960, se met en tête de créer un nouvel instrument : un piano qui pourrait jouer les quarts de ton de la musique orientale… Dans une bande-dessinée en noir et blanc au trait élégant, l’autrice propose une belle rencontre entre la culture française et la culture libanaise.

[Se raconter, se représenter]

Le Journal d’Anne Frank, Ari Folman & David Polonsky | 20 € | Difficulté : ★★☆☆

Un jour de 1942, une jeune fille écrit les premières lignes de son journal intime. Elle pense alors que, plus tard, « ni [elle] ni personne ne s’intéressera aux confidences d’une écolière de treize ans ». Cette jeune fille, c’est Anne Frank, et elle ignore encore que son histoire personnelle sera confrontée à l’Histoire – celle qui prend un grand H même lorsqu’elle est honteuse –, à la guerre, et au nazisme qui s’abat alors sur l’Europe. Folman et Polonsky proposent une version illustrée du journal d’Anne Frank qui permettra même aux petits lecteurs de saisir, à hauteur d’enfant, toute l’horreur de la barbarie nazie.

[Dénoncer les travers de la société | Se raconter, se représenter]

Maus, Art Spiegelman | 30 € | Difficulté : ★★★☆

Art Spiegelman détaille la relation conflictuelle qu’il entretient avec son père, et nous raconte aussi son histoire, celle d’un Juif polonais survivant de la Shoah : dans les années 30, Vladek Spiegelman a connu la montée du nazisme, puis les déportations, les meurtres, et l’horreur absolue du camp d’extermination d’Auschwitz. Une bande-dessinée terrifiante, à réserver aux lecteurs avertis, mais un chef-d’œuvre qui permettra de saisir l’horreur du génocide des Juifs.

[Dénoncer les travers de la société | Se raconter, se représenter]

Economix, Michael Goodwin, illustré par Dan E. Burr | 24,90 € | Difficulté : ★★★☆

L’économie rebute, c’est le moins qu’on puisse dire. On a toujours l’impression qu’il s’agit d’un domaine si complexe qu’il faut avoir lu des centaines de livres avant de pouvoir prétendre avoir compris quoi que ce soit – et puis, c’est vrai que ça a l’air un peu ennuyeux… Economix, avec humour et pédagogie, saura prendre par la main ses lecteurs et les initier à l’économie. Un ouvrage décapant, sérieux et d’utilité publique. À mettre entre toutes les mains !

[Dénoncer les travers de la société]

Bride Stories, Kaoru Mori | 7,95 € | Difficulté : ★☆☆☆

Asie centrale, au bord de la Mer d’Aral, au XIXe siècle. Amir a vingt ans : c’est une bonne chasseuse, éprise de liberté, mais la voici mariée – par la volonté de son père – avec Karluk… qui n’a que douze ans. Entre les clans et les villages des familles respectives, des alliances se nouent. Des conflits, des trahisons apparaissent. Pendant ce temps, Henry Smith, jeune ethnologue britannique, découvre les mœurs de la région… en même temps qu’autre chose.

[Dire l’amour | Le voyage et l’aventure : pourquoi aller vers l’inconnu ?]

Pluto, Naoki Urasawa | 7,55 € | Difficulté : ★★☆☆

Quelqu’un assassine les robots, enfin : quelqu’un assassine les robots les plus puissants du monde. Mais pourquoi vouloir leur mort ? Les robots sont incapables, par nature, de faire du mal aux êtres humains ! Pourquoi voudrait-on se débarrasser d’eux ? Un manga qui fait mal aux méninges, et qui nous rappelle que : oui, les mangas peuvent nous pousser à la réflexion.

[Progrès et rêves scientifiques]

 

Littérature de science-fiction

La Peste écarlate, Jack London | 2 € | Difficulté : ★☆☆☆

Dans un futur post-apocalyptique, la race humaine a été décimée par une mystérieuse pandémie qui s’est répandue à toute vitesse dans le monde entier. Un vieillard qui a survécu raconte à ses trois petits enfants son histoire, tout en essayant de leur faire comprendre à quoi ressemblait le monde avant 2013, l’année de la Peste écarlate… Un premier roman d’anticipation pour faire découvrir le genre aux enfants.

[Imaginer des univers nouveaux | Progrès et rêves scientifiques]

Virus L.I.V.3 ou la Mort des livres, Christian Grenier | 5,90 € | Difficulté : ★☆☆☆

Dans un futur pas si lointain où internet régit à peu près tous les aspects de la vie quotidienne, Alex découvre un virus mystérieux qui risque de détruire le réseau tout entier… Dans sa quête pour le contrer, il découvrira – aidé par sa sœur jumelle, Éva, et par un hacker plein de mystère – un monde insoupçonné, qui le fera réfléchir au rôle du libre-arbitre dans un monde hyperconnecté.

[Imaginer des univers nouveaux | Progrès et rêves scientifiques]

Le Temps désarticulé, Philip K. Dick | 7,90 € | Difficulté : ★★☆☆

Paranoïa, angoisse, névroses… tout un programme. Le héros – ou plutôt l’anti-héros –, Ragle, n’est plus sûr de rien, pas même de l’existence du monde où il évolue. Un des chefs d’œuvre de l’Âge d’or de la science-fiction. Un petit livre assez rapide à lire et idéal pour se familiariser avec la science-fiction et l’œuvre de Philip K.Dick – en même temps qu’un excellent moyen de prendre un peu d’avance sur les cours de philosophie dispensés au lycée.

[Progrès et rêves scientifiques]

Frankenstein, Mary Shelley | 5,50 € | Difficulté : ★★★☆

Le jeune Victor Frankenstein, docteur en médecine, n’aurait peut-être pas dû aller jusqu’au bout de son expérience, qui consistait à créer une créature à partir de différents cadavres… car maintenant, elle ne lui inspire plus que l’horreur… et la créature, elle, en veut à son créateur. Un des grands classiques de la science-fiction, parfois considéré comme le premier récit moderne de science-fiction, dont les thèmes – la responsabilité de la science, le rapport à sa propre humanité – restent, deux siècles après son écriture, d’une étonnante actualité.

[Progrès et rêves scientifiques]

Chroniques Martiennes, Ray Bradbury | 8,10 € | Difficulté : ★★★☆

Un recueil de nouvelles de science-fiction qui se suivent et dressent le portrait d’une conquête fantasmée de Mars où la poésie succède à la terreur… Un autre très grand classique de l’Âge d’or de la science-fiction, qui se distingue par la poésie déployée par sa langue autant que par la charge politique de sa dénonciation des impérialismes – assez inattendue pour l’époque, et pourtant toujours d’actualité.

[Progrès et rêves scientifiques]

Des Fleurs pour Algernon, Daniel Keyes | 6,90 € | Difficulté : ★★☆☆

Grâce au traitement du Professeur Nemur et du Docteur Strauss, les capacités mentales d’Algernon, une souris de laboratoire, ont été décuplées. Prochaine étape : essayer ledit traitement sur un être humain. Charlie Gordon, un simple d’esprit qui travaille dans une boulangerie où il est souvent moqué par les clients, est choisi pour l’expérience : à son tour, il développe des capacités intellectuelles supérieures qui lui permettent de regarder le monde – ainsi que son propre passé – avec un regard neuf.

[Progrès et rêves scientifiques]

Je suis une légende, Richard Matheson | 8,10 € | Difficulté : ★★★☆

Robert Neville est le dernier survivant d’une pandémie qui a transformé la plupart des humains en vampires. Seul dans une ville déserte, il doit lutter au quotidien pour sa survie, et passe ses journées à tuer les vampires – et ses nuits à supporter leur présence. Mais il finira par rencontrer une femme qui lui donnera un peu d’espoir… Je suis une légende est un roman sur la solitude, la survie et la culpabilité. Grand classique de la science-fiction, il est considéré comme l’un des meilleurs romans de vampires de tous les temps.

[Progrès et rêves scientifiques]

Fondation, Isaac Asimov | 8,10 € | Difficulté : ★★★★

30 000 ans de guerre : qu’en pensez-vous ? Hari Seldon, l’inventeur de la psychohistoire, l’a prédit grâce à sa nouvelle discipline : l’Humanité s’apprête à rentrer dans un nouvel âge sombre – et ce, même si elle a réussi à coloniser l’espace depuis plusieurs dizaines de milliers d’années. Mais, grâce à la psychohistoire, il a aussi trouvé un moyen de ramener cet âge sombre à un seul millénaire… du moins, si tout marche selon ses plans, et si ceux qui lui survivront seront capable de comprendre ce qu’il attendait d’eux. Fondation est peut-être le plus grand classique de science-fiction qui soit, et propose une histoire inédite qui se déroule sur des siècles et des siècles.

[Progrès et rêves scientifiques]

 

Théâtre

Le Médecin malgré lui, Molière | 4 € | Difficulté : ★☆☆☆

Sganarelle est un drôle de sale type : poivrot, joueur, menteur, et même carrément méchant parfois – même s’il sait raisonner des choses et qu’il a servi six ans durant un fameux médecin. Alors quand sa femme, Martine, décide de lui jouer un tour en le faisant passer pour un médecin pour se venger de lui, Sganarelle fait bon usage de son intelligence pour essayer de tromper son monde. Ça tombe bien la fille du riche Géronte est devenue muette. Le faux médecin soignera-t-il la fausse malade ? La pièce de théâtre parfaite pour comprendre Molière et le comique du XVIIe siècle, très souvent abordée en classe de sixième.

[Résister au plus fort : ruses, mensonges et masques]

Le Cid, Pierre Corneille | 2,50 € | Difficulté : ★★★☆

Le plus célèbre dilemme de la littérature : Chimène aime Rodrigue, et Rodrigue aime Chimène, mais le père de Rodrigue, Don Diègue, a chargé son fils de se venger pour lui – qui n’en est plus capable car il est trop vieux – de Don Gomès, qui n’est autre que… le père de Chimène. Que fera Rodrigue ? Il s’agit d’une pièce de théâtre en vers, forme parfois un peu étrange aux yeux des enfants, mais qui rend gloire à la virtuosité de la langue de Corneille. Une des plus grandes histoires d’amour et d’honneur de la littérature française.

[Dire l’amour | Individu et société : confrontations de valeurs ?]

Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand | 3 € | Difficulté : ★★☆☆

Quelques-unes des plus célèbre tirades du théâtre français nous viennent de cette pièce fabuleuse, dont tenir le rôle titre est un exploit en soi. Cyrano, qui est un type tout à fait extraordinaire – plein de verve et excellent bretteur –, est amoureux de la belle Roxane. Mais son nez énorme – sacré complexe – lui fait retenir les mots qu’il voudrait lui dire. Soit ! Il ne les signera pas de son nom, mais de celui de Christian, un beau jeune homme amoureux, lui aussi, de Roxane. Mais s’ils plaisent à Roxane, de qui sera-t-elle finalement vraiment amoureuse ?

[Dire l’amour | Individu et société : confrontations de valeurs ?]

Roméo et Juliette, William Shakespeare | 2 € | Difficulté : ★★★☆

Est-il vraiment besoin de proposer un résumé de la plus célèbre histoire d’amour du monde ? Roméo aime Juliette, Juliette aime Roméo, mais dans la belle Vérone où se joue notre scène, rien n’est aussi simple que pour nous : car Roméo et Juliette font partie de deux familles opposées, et sont nés sous des étoiles contraires. Leur destin mènera-t-il à la fin nos jeunes amoureux jusqu’aux funérailles ?

[Dire l’amour | Individu et société : confrontations de valeurs ?]

Antigone, Jean Anouilh | 6,50 € | Difficulté : ★★☆☆

Antigone refuse de laisser le cadavre de son frère devant le mur de la ville, même si Créon, son oncle, le roi, en a donné l’ordre : car Antigone refuse les injustices, et parce qu’elle se fiche bien du roi et des lois. Réécriture de la pièce antique de Sophocle, l’Antigone d’Anouilh est peut-être l’une des plus belles pièces de la littérature française, et traite de sujets qui pourraient ne pas laisser indifférents les collégiens.

[Agir dans la cité : individu et pouvoir | Individu et société : confrontations de valeurs ?]

 

Littérature classique

Le Seigneur des anneaux, J. R. R Tolkien | 7,80 € | Difficulté : ★★★★

Frodon coulait des jours paisibles – c’est ce que font d’ordinaire les hobbits – jusqu’à ce que le magicien Gandalf ne vienne lui confier une mission : effectuer un périlleux voyage accompagné par un magicien, un Elfe, un Nain, deux Hommes et trois Hobbits, pour détruire l’Anneau unique du Seigneur des ténèbres. Probablement l’œuvre la plus importante de tout le genre de l’heroic fantasy – de la fantasy épique, diront les puristes –, Le Seigneur des anneaux est un ouvrage aussi passionnant qu’ardu à prendre en main ; il saura néanmoins ravir les bons lecteurs qui témoignent de l’intérêt pour les Elfes, les Orques, et l’univers de la Terre du Milieu. Pourquoi ne pas le conseiller à un enfant qui a apprécié Les Anneaux de Pouvoir, la nouvelle série d’Amazon ?

[Héros / héroïnes et héroïsmes | Imaginer des univers nouveaux]

La Ferme des animaux, George Orwell | 3,50 € | Difficulté : ★★☆☆

Avant sa mort, le vieux cochon Sage l’Ancien a prédit la fin du règne du fermier, M. Jones ; alors quand un jour celui-ci oublie de nourrir ses animaux, la ferme se révolte et les animaux prennent le pouvoir. Mais bientôt, les visions politiques s’opposent et le cochon Napoléon entreprend, par le biais du mensonge et du culte de la personnalité, de s’approprier le pouvoir… Critique du stalinisme, La Ferme des animaux est un roman qui tient à la fois de la dystopie et de la satire, et qui pourra faire réfléchir les élèves aux dérives dictatoriales tout en faisant le lien avec les cours d’Histoire-géographie-EMC.

[Dénoncer les travers de la société]

Les Illusions perdues, Honoré de Balzac | 6,30 € | Difficulté : ★★★★

Lucien était monté à Paris pour devenir écrivain : le voici bientôt journaliste… pour la gloire, et pour l’argent. Le site de l’éditeur annonce assez peu modestement : « ce roman est plus qu’un roman. Il est tous les romans possibles. En lui coexistent l’épopée des ambitions déçues, le poème lyrique des espérances trompées, l’encyclopédie de tous les savoirs. » Difficile de donner tort à ces quelques lignes !

[Dénoncer les travers de la société | La ville, lieu de tous les possibles ?]

Orgueil et Préjugés, Jane Austen | 6,60 € | Difficulté : ★★★★

Elizabeth Bennet est trop vive et trop intelligente pour accepter de se marier au premier venu… pourtant, il va bien falloir qu’elle accepte de se marier, parce que c’est ce qu’on attend des femmes de sa condition. Sa rencontre avec le mystérieux Mr Darcy va remettre en question ses préjugés… Parfois considéré comme le premier classique « féminin », Orgueil et Préjugés reste aujourd’hui encore considéré comme un des plus grands classiques – si ce n’est le plus grand classique – de la littérature anglaise.

[Dénoncer les travers de la société | Dire l’amour]

Mrs Dalloway, Virginia Woolf | 6,90 € | Difficulté : ★★★★

Une journée dans les pensées d’une femme : voilà l’expérience que nous propose Virginia Woolf, grande autrice anglaise attentive à la condition des femmes. Dans ce roman, nous suivons Mrs Dalloway – Clarissa – tandis qu’elle organise une fête qui aura lieu chez elle le soir-même. En même temps qu’elle parcourt la ville, ses idées vagabondent dans son esprit : a-t-elle eu raison d’épouser Mr Dalloway plutôt que Peter Walsh qu’elle aimait pourtant ? Pourquoi ce jeune soldat a-t-il mis fin à ses jours ? Et pourquoi cela l’émeut-elle autant, alors qu’elle ne le connaissait pas ? Et pourquoi Clarissa et Mrs Dalloway semblent parfois être… différentes ?

[Dénoncer les travers de la société | La ville, lieu de tous les possibles ?]

L’Ami retrouvé, Fred Uhlman | 6 € | Difficulté : ★★☆☆

Hans est le fils d’un médecin juif ; Conrad est le fils d’une aristocrate particulièrement antisémite. Nous sommes en 1932, à l’aube de l’accession d’Hitler au pouvoir. Une belle histoire d’amitié, à une époque pas si lointaine, et qui pourtant aujourd’hui nous semble si étrange et si violente… Un texte idéal pour mieux comprendre le chapitre d’Histoire-géographie-EMC consacré aux prémices de la Seconde Guerre mondiale et à la Shoah.

[Dénoncer les travers de la société | Avec autrui : familles, amis, réseaux]

Claude Gueux, Victor Hugo | 2 € | Difficulté : ★★☆☆

Claude Gueux écope d’une peine de cinq ans de prison pour avoir volé un pain ; enfermé à la prison de Clairvaux, il travaille le jour aux ateliers où il fait la connaissance d’un autre détenu, Albin, avec qui il se lie d’amitié. Mais le directeur, jaloux de l’autorité naturelle de Claude Gueux, décide de les séparer… Un petit roman sur le thème de la justice – et surtout de l’injustice – et de la peine de mort, idéal pour commencer à débattre en classe ou en famille.

[Dénoncer les travers de la société]

Des souris et des hommes, John Steinbeck | 7,50 € | Difficulté : ★★★☆

Il y a George, il y a Lennie : George, c’est le petit ; Lennie, c’est le grand, le très grand même, le très fort, le colosse. George réfléchit et s’occupe de Lennie ; Lennie, lui, aime caresser ce qui est doux et n’écoute pas assez George. Les deux sont journaliers : ça signifie qu’ils travaillent au jour le jour dans des ranchs. On dirait aujourd’hui que ce sont des travailleurs précaires. Ils vont de ferme en ferme et louent leurs bras. Les gens comme ça n’ont pas d’avenir. Eux, pourtant, ils ont un rêve : un lopin de terre, avec des tas de lapins. Les rêves sont-ils faits pour être réalisés ?

[Dénoncer les travers de la société | Individu et société : confrontations de valeurs ?]

La Vie devant soi, Romain Gary | 8,90 € | Difficulté : ★★★☆

Momo a dix ans. Il est musulman. Il est orphelin, aussi. La seule maman qu’il lui reste, c’est Rosa, une vieille femme juive. Rosa, c’est une ancienne prostituée : elle est grosse, laide, mais elle a du courage, et aussi de l’orgueil, et surtout : il l’aime comme une mère, alors il restera avec elle, jusqu’à la fin.

[Dire l’amour | Individu et société : confrontations de valeurs ?]

Les Misérables, Victor Hugo | 6,90 € | Difficulté : ★★★☆

Sans aucun doute le plus beau, le plus grand, le plus merveilleux roman jamais écrit ! Bien entendu, c’est un long texte, parfois un peu ardu (assez rarement toutefois), mais il s’agit surtout de la plus belle histoire de rédemption de l’histoire de la littérature : Jean Valjean le bagnard, le scélérat, le voleur, pourrait-il devenir autre chose que ce que la société l’a condamné à être ? L’auteur disait de son chef-d’œuvre, modestement (c’est la gloire des plus grands) : « tant qu’il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourraient ne pas être inutiles ». Et il avait raison. Car le grand Victor Hugo aura toujours raison.

Le texte existe en version abrégée pour les petits lecteurs.

[Dénoncer les travers de la société]

Le Capital, Karl Marx | 12,90 € | Difficulté : ★★★★

Un petit livre rigolo et facile à lire pour tout comprendre à la lutte des classes.

[Dénoncer les travers de la société]